lundi 30 août 2010

Plusieurs pistes proposées pour agrandir Phantasialand de 30 hectares

Il y a quelques jours, le président sortant du gouvernement local Hans Peter Lindlar proposait de déménager Phantasialand, car il estimait que l'objectif du parc d'attractions de s'agrandir de 30 hectares posait trop de problèmes et n'aurait peut-être pas de solution. Déménager n'est bien sûr pas une option réaliste, certains parcs de moindre importance (Elitch Gardens, Bracalândia, ...) ont certes déjà déménagé mais dans le cas du parc allemand qui a beaucoup investi dans du "dur" cela engendrerait un coût de plusieurs centaines de millions d'euros. Une telle possibilité est donc exclue.

En 2008 Phantasialand avait déjà obtenu l'autorisation de s'agrandir de 16 hectares. Depuis lors les discussions sont toujours en cours pour arriver à un agrandissement total de 30 hectares. Le parc a beaucoup de mal a arriver à cet objectif, les écologistes s'y opposant et les propriétaires des terrains ne voulant pas forcément vendre, mais son obstination pourrait finir par payer.

Trois "alternatives ouest" sont en effet actuellement proposées, selon le Kölner Stadt-Anzeiger, pour permettre cet agrandissement tout en tenant compte des problèmes liés à la forêt protégée et aux possibles nuisances sonores qui seraient génerées.

La première des trois alternatives représenterait un agrandissement total de 29,9 hectares et éviterait la réserve naturelle "Mare aux canards" qui s'étend jusqu'à l'intersection Phantasialandstraße / Berggeiststraße. La zone d'expansion s'étendrait ensuite à l'ouest de la Phantasialandstraße, au sud de l'étang jusqu'à l'autoroute A 553.

La seconde option, qui est privilégiée, couvre 28,7 hectares. Le bois au nord de la réserve naturelle serait touché ainsi que le bois à l'ouest de la Phantasialandstraß, en épargnant ainsi les étangs.

La troisième alternative représenerait 28,1 hectares mais n'est pas réalisable selon le parc car les propriétaires des terrains ne sont pas disposés à vendre.

Mais quoi au'il en soit, chacune de ces alternatives serait satisfaisante selon Phantasialand.

Le 8 octobre prochain le conseil régional décidera comment procéder, les riverains et écologistes auront ensuite leur mot à dire. Une décision sera ensuite prise, mais elle ne viendra qu'au plus tôt en 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.