samedi 24 octobre 2020

En bref: nouvelle attraction à Efteling, Aqualagon fermé, chantier à Nigloland, …

Cette semaine, la famille Mack a inauguré le nouveau campus des salariés d'Europa-Park (129 appartements pour 280 personnes) et a posé de la première pierre d'une crèche qui ouvrira en 2021, en collaboration avec la commune de Rust.

vendredi 23 octobre 2020

Coronavirus: Aqualibi Belgium aussi ferme ses portes

Communiqué de Walibi Belgium:
Fermeture de l’Aqualibi

Vendredi 23 octobre 2020 — Conformément aux mesures communiquées par la Fédération Wallonie-Bruxelles ce vendredi 23 octobre 2020, à 20h30, pour lutter contre la propagation du Covid-19, le parc Aqualibi sera fermé dès ce samedi 24 octobre 2020, et ce jusqu’au 19 novembre 2020. Des informations complémentaires seront communiquées prochainement sur notre site web. Les tickets et abonnements valables pendant cette période seront prolongés au prorata de la période de fermeture.

Coronavirus: tous les parcs d'attractions belges doivent soudainement fermer leurs portes une nouvelle fois

Les autorités belges ont décidé ce matin que tous les parcs d'attractions du pays devaient immédiatemment fermer leurs portes, pour une durée d'au moins 4 semaines, c'est une des mesures supposées freiner la propagation de la Covid-19 (alors que les précédentes mesures prises datent seulement d'il y a quelques jours et n'ont pas encore eu le temps de montrer leurs effets). Les parcs avaient pris toutes les dispositions nécessaires pour que la visite se déroule en toute sécurité (masques, distance de sécurité, gel hydroalcoolique). Cela a particulièrement touché Bobbejaanland et Plopsa Indoor Hasselt qui étaient censés être ouverts aujourd'hui et qui on dû demander aux visiteurs qui ont fait le déplacement de faire demi tour. D'un moment à un autre des mesures sont prises par les autorité sans concertation avec les secteurs concernés et avec effet immédiats. Cela cause d'importantes pertes économiques, du gaspillage alimentaire, pour ne pas parler des pertes d'emplois.

Le groupe Plopsa est déçu par la fermeture obligatoire des parcs d'attractions en Belgique

Communiqué du groupe Plopsa:
Le groupe Plopsa est déçu par la fermeture obligatoire des parcs d'attractions

De Panne, 23 octobre 2020

Le Comité consultatif a décidé ce matin que les parcs d'attractions devraient à nouveau fermer immédiatement. Cette mesure, qui est provisoirement valable pendant quatre semaines, s'applique également aux parcs belges de Plopsa, à savoir Plopsaland De Panne, Mayaland Indoor, Plopsa Indoor Hasselt et Plopsa Coo. Plopsaqua De Panne restera ouverte pour le moment. Le groupe Plopsa est déçu.

"Je trouve la décision totalement inattendue. Lors des consultations de la semaine dernière, rien n'indiquait que nous devions à nouveau fermer. Je comprends parfaitement le fait que 5 000 personnes ne puissent pas se rassembler en un seul endroit en ce moment et qu'il faut éviter les mouvements non essentiels, mais le fait que 10 000 personnes puissent se rassembler dans un zoo est incompréhensible. Sans parler du fait que les parcs d'attractions étrangers restent ouverts et lancent de nombreuses campagnes de marketing pour attirer les visiteurs belges", déclare Steve Van den Kerkhof, PDG du groupe Plopsa. "Le fait que la décision tombe juste avant les vacances d'automne, l'une des périodes les plus populaires auprès de nos visiteurs, la rend encore plus pénible", conclut M. Van den Kerkhof.

Au cours des derniers mois, d'énormes investissements ont été réalisés pour exploiter les parcs coronaproof. Les protocoles étaient bons. Des capacités maximales strictes ont été utilisées, chaque visiteur a dû réserver sa visite en ligne à l'avance en fonction du contact tracing, des marquages ont été effectués dans tous les parcs et du plexiglas a été installé pour garantir la distanciation sociale et des équipes de désinfection et des intendants supplémentaires ont été déployés. Les visiteurs devaient également porter un masque buccal lorsqu'ils sortaient de leur voiture, jusqu'à ce qu'ils quittent à nouveau le parc. "Au cours des dernières semaines, nous avons également eu plusieurs politiciens et virologistes qui nous ont félicités pour notre façon de travailler." M. Van den Kerkhof souligne que des mesures de soutien supplémentaires de la part du gouvernement sont nécessaires de toute urgence pour combler cette période : "S'ils veulent nous fermer, ils doivent également veiller à ce qu'il y ait un soutien suffisant. Les nombreux investissements nous coûtent cher et dépassent les subventions reçues. Il n'est pas non plus logique que l'entreprise unipersonnelle du coin de la rue reçoive autant de subventions, comme la dernière fois. Le soutien doit être proportionnel à la taille de l'entreprise. Mais ce qui me touche le plus, c'est le fait que nous devons à nouveau mettre plus de 250 employés au chômage économique. Notre peuple est traité comme des yoyos, alors qu'il devrait être traité avec respect". En raison de la fermeture obligatoire de quatre semaines, le groupe Plopsa prévoit une perte de chiffre d'affaires en Belgique de plus de 5 millions d'euros.

Plopsaqua De Panne reste ouverte

Plopsaqua De Panne, le parc d'attractions aquatiques situé à côté de Plopsaland De Panne, peut rester ouvert pour le moment. Le parc aquatique fait partie de la catégorie des "piscines" et aucune mesure supplémentaire n'a été prise pour le moment. Bien entendu, les visiteurs sont toujours obligés de réserver leur visite à l'avance à une date de leur choix via www.plopsaqua.be.

Les visiteurs qui ont déjà fait une réservation pour Plopsaland De Panne, Mayaland Indoor, Plopsa Indoor Hasselt ou Plopsa Coo peuvent déplacer gratuitement leur réservation à une date ultérieure.

jeudi 22 octobre 2020

Le groupe Fantawild construit trois parcs à Shaoxing (Chine)

Fantawild, un des groupes chinois les plus importants dans le secteur des parcs de loisirs, a annoncé l'investissement de 4,9 milliards de yuans (620 millions d'euros) dans la gréation d'un grand complexe touristique à Shaoxing en Chine. Le 29 septembre s'est tenue une cérémonie de signature du contrat avec le président du groupe et les autorités locales. Le plan inclut la création de trois parcs.

La Compagnie des Alpes présente le chiffre d'affaires de l'exercice 2019-2020, marqué par la Covid-19

La Compagnie des Alpes a présenté aujourd'hui le chiffre d'affaires de l’exercice 2019-2020, qui a subi les conséquences des restrictions liées à l'épidémie de coronavirus. L'exercice reflète trois périodes distinctes. Il a débuté de façon tout à fait satisfaisante au cours de la majeure partie du 1 er semestre, avec une activité en ligne avec la trajectoire de croissance des années précédentes. Puis, à mi-mars, tous les Domaines skiables et Parcs de loisirs du Groupe ont été fermés et n’ont pu rouvrir que progressivement entre fin mai et début juillet, conformément aux procédures de déconfinement mises en place dans les différents pays où le Groupe opère. Enfin, depuis qu’il a redémarré son activité au début de l’été, le Groupe a enregistré, du fait de la pandémie, une baisse sensible de la fréquentation dans ses Parcs de loisirs par rapport à la même période l’an dernier.

Disneyland Paris annonce la construction d’une des plus grandes centrales photovoltaïques en ombrières d’Europe

Communiqué de Disneyland Paris:
Disneyland Paris annonce la construction sur son site d’une des plus grandes centrales en ombrières photovoltaïques d’Europe

Disneyland Paris lance une initiative ambitieuse dans le domaine de l’énergie solaire, qui réduira de 750 tonnes par an les émissions de CO2 au sein du territoire local de Val d’Europe – Seine et Marne – une étape clé dans son engagement en faveur de l’environnement.