dimanche 27 avril 2014

En bref: incendie à Isla Mágica, bon début de saison au Futuroscope et +

Le Dive Coaster qu'Efteling inaugurera en 2015 pourrait avoir pour thème une mine à charbon. C'est ce qu'annonce Looopings "sur base de plusieurs sources fiables". Bien sûr, le parc néerlandais ne se contentera pas juste de ça et il y aura une storyline liée probablement à une légende locale (comme pour Villa Volta). Un autre Dive Coaster ayant pour thème une mine (d'or, dans ce cas), c'est Tower of Terror à Gold Reef City.

Le Pal, qui a récemment ouvert au public sa nouvelle attraction (le Splash Battle nommé Alligator Baie), vient de lancer son application mobile. Elle est disponible sur Android et iOS.

Alligator Baie (peu avant son ouverture) - Photo: Le Pal

Ce n'est pas la première fois que cela arrive à Isla Mágica, le feu d'artifices faisant partie du spectacle nocturne du parc espagnol a causé hier un petit incendie. Il s'est produit dans une zone inaccessible du public, il y a seulement "de petits dommages à la végétation".


G-Lock, la nouvelle attraction de Walygator Parc qui ouvrira officiellement au public le mercredi 30 avril (soit plusieurs semaines plus tôt que ce qui était initialement prévu), est déjà prête et a d'ailleurs accueilli ses premiers passagers grâce à un soft opening.



Par ailleurs, le Futuroscope annonce que depuis le début de la saison (qui a débuté en février), le nombre de visiteurs est en hausse de 20 % (soit près de 50 000 visiteurs supplémentaires par rapport à l’an passé), une augmentation attribuée à la nouvelle attraction dédiée aux lapins crétins. Cette croissance, qui se vérifie sur le début des vacances d’avril, fait suite à des vacances de février très porteuses, permettant au Parc de vivre ses plus belles vacances d’hiver depuis 2000. Le court séjour est en plein boom (+30%), en particulier sur la clientèle francilienne, et le chiffre d’affaires confirme cette embellie, avec une progression de 25% depuis le lancement de saison. Cette dynamique s’accompagne d’un impact jamais atteint de la communication digitale (plus que jamais au coeur de la stratégie de communication du Parc), avec une communication virale optimisée (37% des visiteurs déclarent être venus après avoir vu sur le web une publicité dédiée –contre 18% l’an passé). Conséquence directe: le site internet est aujourd’hui devenu le premier canal de vente (50 % des billets individuels y sont vendus).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.