mercredi 18 mars 2015

4 nouveautés pour la deuxième saison du Parc du Petit Prince

Le Parc du Petit Prince débutera sa deuxième saison le 4 avril 2015. Après avoir atteint 90.000 visiteurs l'an passé (dépassant l'objectif qui était de 80.000 visiteurs) avec une saison démarrée le 1er juillet, le parc de loisirs alsacien vise cette année les 150.000 visiteurs grâce à une saison commençant au printemps (comme ce sera le cas pour les saisons à venir) et à 4 nouveautés qui font leur arrivée cette année. En outre, le parc qui remplace le défunt Bioscope espère bénéficier de la sortie (le 29 juillet) du Petit Prince au cinéma, adapté pour la première fois en long métrage d'animation.

La société Aérophile, qui est à l'origine de la création du Parc du Petit Prince, est leader mondial des ballons captifs. En 2014, le chiffre d'affaires du parc a dépassé les 2 millions d'euros, l'objectif pour cette année est de 4 millions d'euros. 150.000 visiteurs sont attendus cette année, mais à terme le but est d'arriver à un rythme de 200.000 visiteurs par an. Le budget communication est de 200.000 euros cette année.

4 nouveautés sont donc annoncées cette année: deux attractions côté ciel et deux autres côté terre. 1,2 millions d'euros ont été investis pour que le parc puisse se renouveler et attirer de nouvelles personnes.
De planète en planète prépare la jeune génération à un entraînement intensif à la gravité zéro. Empruntée à un courant venu des Etats-Unis, cette attraction consistera à sauter et à rebondir dans un parc de trampolines géants immergés dans le cosmos par un jeu de sons et de lumières du fond d’images de l’ISS ou de la sonde Voyager.

La seconde attraction tournée vers le ciel est Questions astronomiques. Il s’agira pour les visiteurs de partir à la recherche du Petit Prince dans le système solaire avec l’astronome turc déjanté du livre. Après avoir été sur Mars, Titan ou sur une comète, cette attraction permet un voyage immersif réel dans le système solaire.
Toutes les images du ciel et des planètes sont inédites. Elles sont issues des sondes spatiales européennes et américaines et n’ont jamais été montrées au grand public.

Côté terre, Le Petit Train, réplique parfaite en miniature d’un train des montagnes suisses, emmènera les voyageurs d’un bout à l’autre du parc à la rencontre de drôles d’animaux.

Le Food plane prend place au cœur du parc dans une ancienne carcasse d’avion qui permettra de se restaurer grâce à un barbecue géant. Cette attraction est la réplique de la mésaventure d’Antoine de Saint-Exupéry dans le désert de Libye.
Source: Tour hebdo


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.