samedi 25 septembre 2010

L'arrivée de la Compagnie des Alpes au Futuroscope se précise

Le quotidien Centre Presse donne des précisions concernant l'état des négociations en vue de l'entrée de la Compagnie des Alpes dans l'actionnariat du Futuroscope.

Cela se précise et les élus de la Vienne ont eu droit hier à des explications sur l'accord prévu. 40 % des parts du parc à thème devraient être cédées à la Compagnie des Alpes qui prendrait ainsi les commandes du Futuroscope en 2012.

Actuellement, le département possède 70 % des actions du Futuroscope, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) 20 % et le reste est détenu par Unibail et I-Parks. Si l'opération se déroule comme prévu le département céderait 40 % de ses parts à la Compagnie des Alpes et mettrait le reste dans une société d'économie mixte locale patrimoniale appelée SEML Nouvelle du Futuroscope, dans laquelle elle serait associée à la Caisse des dépôts et aux collectivités locales du Grand Poitiers et de la Communauté d'agglomération du pays châtelleraudais. Cette nouvelle entité disposerait d'une minorité de blocage et de quatre des onze sièges du conseil de surveillance de la société d'exploitation du Futuroscope avec droit de véto dur les décisions les plus importantes (comme l'entrée au capital d'autres actionnaires, les investissements supérieurs à 6 millions d'euros, la remise en cause du programme d'investissements et la détermination du nombre de jours d'ouverture du parc fixé à 270 par année civile). Il est aussi prévu que le conseil général assure les investissements pour 2011, prenne en charge les travaux de réhabilitation de l'Hôtel du Futuroscope et rachète la société d'exploitation du palais des congrès

Le 18 octobre le conseil général de la Vienne devra donner son accord pour que cette opération se réalise. Avant cela, le protocole sera encore discuté une dernière fois le 29 septembre avec la Compagnie des Alpes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.