mercredi 3 novembre 2010

Un an avec surcis pour l'accident survenu en 2007 à Bal Parc

Le jugement dans l'affaire de l'accident de manège survenu en 2007 à Bal Parc est tombé hier. Le tribunal correctionnel de Saint-Omer a condamné Charles Vanhée, propriétaire de ce parc d'attractions du Pas-de-Calais, à un an de prison avec sursis et 1500 euros d'amende. SARL Vanhée, en tant que personne morale, reçoit une amende de 10.000 euros. De plus, la confiscation de l'attraction a été ordonnée. Il s'agit d'une condamnation conforme aux réquisitions prononcées par le procureur lors de l'audience du 5 octobre dernier.

Le 29 avril 2007 les visiteurs se trouvant à bord de l'attraction Parachute ont fait une chute suite à la rupture d'une chaîne. 24 personnes furent blessées (l'attraction comptait 12 nacelles de 2 personnes chacune). La fédération nationale des victimes d'accidents collectifs s'était constituée partie civile dans une action conjointe avec 20 des victimes. Parmi elles, deux personnes avaient été touchées plus gravement, souffrant de tassements de vertèbres ayant entraîné des incapacités totales de travail supérieures à trois mois.

La législation concernant l'entretien des attractions était relativement floue à l'époque des faits, malgré tout le tribunal a reconnu Charles Vanhée coupable, notamment pour un manque d'entretien de l'attraction. Il avait repris Bal Parc fin 2006 et investi dans de nouvelles attractions dont Parachute, une attraction vieille de 35 ans présentant des signes apparants de vétusté.

Charles Vanhée se disait innocent, affirmant que si on lui avait dit qu'il fallait changer la chaîne qui a causé l'accident, il l'aurait fait.

Sources: Le Figaro et Nord Litoral

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.