mercredi 2 juin 2010

Terre de Vikings, un parc d'attractions en projet en Normandie

Terre de Vikings est un parc d'attractions en projet en Normandie dont Hubert Strub a eu l'idée. Son but est de plonger le visiteur dans le passé de la Normandie, à l'époque des vikings. Ce serait un mélange de ludique et de culturel.

Une pré-étude stratégique du projet a été lancée en janvier 2009. Les dernières nouvelles concernant ce projet semblent assez positives, puisque deux grands groupes de parcs (Parques Reunidos et la Compagnie des Alpes) se sont montré intéressés et plusieurs groupes industriels et financiers ont déjà pris des engagements pour le soutenir. Parmi ces sociétés on retrouve Vinci, Cegelec, Eurovia, GTM, SPIE, Bouygues, Accor, McDonald’s, Coca-Cola, Danone, Nestlé, Orange, ... ainsi que des constructeurs d’attractions: Zierer, Huss, Metalbau, Alterface. Le département et la région ont par ailleurs donné leur accord de principe à investir dans le projet à hauteur de 10 % chacun.

Il faut encore trouver un terrain pour construire le parc, cela devrait normalement se faire du côté de Dieppe ou Rouen. Un terrain d'environ 80 hectares serait nécessaire.

Ce parc devrait contenir des attractions (notamment un monorail, un parcours en drakkar et quelques flat rides), des spectacles mais également un parc aquatique indoor. Terre de Vikings devrait être saisonnier et ouvrir de Pâques à la Toussaint.

Plan de Terre de Vikings


Trois statues devraient accueillir les visiteurs à l'entrée: Rollon (chef viking devenu Duc de Normandie en 911), Guillaume le Conquérant et Richard Coeur de Lion


Hubert Strub, lobbyiste à l'origine du projet est spécialisé dans le montage de tels dossiers de très grande ampleur. Entre 1985 et 1987 il a ainsi participé à l'implantation d'Euro Disney à Marne-la-Vallée. Outre son lobbying pour la création de Terre de Vikings, il mène aussi un grand travail pour tout l'aspect culturel du parc avec des historiens, archéologues et autres spécialistes.

Quelques chiffres
  • Nombre de visiteurs espérés par an: un million
  • Emplois (directs) créés: entre 300 et 500 saisonniers et entre 70 et 100 permanents
  • Début des travaux espéré pour 2012
  • Ouverture possible en 2015

Sources: Les Informations Dieppoises et Terre de Vikings

2 commentaires:

  1. Ils se rendent compte du nombre de parcs en France qui arrivent à faire un million de visiteurs par an...et le nombre de projets similaires qui se sont cassés la gueule par le passé avant ou après leur ouverture. Je ne pense pas que ça donnera un grand parc en France cette histoire.

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr que viser le million de visiteurs dès la première année serait très risqué (je ne sais pas si c'est leur but), mais comme objectif à atteindre au bout de plusieurs années de fonctionnement ça me semble faisable. Il ne sont pas obligés de miser tellement sur les attractions et peuvent prendre exemple sur le Puy du Fou qui marche très bien grâce essentiellement à ses spectacles.

    Avec l'aide d'un groupe comme Parques Reunidos, qui ne serait pas forcément obligé à entrer dans l'actionnariat, ils pourraient très bien s'en sortir pour que ce soit rapidement rentable. Par exemple, à Valence en Espagne le groupe gère l'Océanogràfic depuis son inauguration il y a quelques années, un parc marin (aquariums, ...) qui a été voulu par la ville et dans lequel ils n'ont pas de participation financière (ou très faible, je ne sais plus). Et les résultats sont positifs.

    Avec la CDA par contre je ne sais pas trop ce que ça donnerait. Si on prend pour exemple le Bioscope, ce ne serait pas forcément très bon.

    Mais chaque parc est différent et a ses spécificités, c'est difficile de tirer des conclusions à ce stade.

    RépondreSupprimer

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.