jeudi 27 mai 2010

Ed Hart prévoit de rouvrir Six Flags Kentucky Kingdom

Début février on apprenait que le groupe Six Flags décidait de se séparer de son parc situé dans le Kentucky. Une partie des terrains leur appartenait, mais une autre partie était la propriété de Kentucky State Fair Board pour laquelle Six Flags payait un loyer, jugé trop élevé.

Aujourd'hui une nouvelle rassurante pour l'avenir du parc est tombée. Ed Hart (via la société KK Redevelopment Co), qui avait sauvé le parc Kentucky Kingdom de la faillite en 1988 (avant de le revendre ensuite à Premier Parks/Six Flags en 1997), a été sélectionné pour remplacer Six Flags comme opérateur, il s'agit d'un choix unanime. Il avait permis au parc de passer de 100.000 visiteurs à 1,3 millions de visiteurs en quelques années et la superficie était dans le même temps passé de 4 à 24 hectares.

Rien n'est encore signé et il faudra voir ce qu'il adviendra des parcelles appartenant à Six Flags (vente ou pas et surtout à quel prix?) mais le but est de trouver un accord d'ici fin juillet.

De toutes façons Six Flags Kentucky Kingdom restera fermé cette année. Si un accord est trouvé comme prévu avec Ed Hart, le parc pourrait rouvrir en 2011 voire 2012. La réhabilitation du parc pourrait coûter jusqu'à 20 millions de dollars.

Un problème qui ne risque pas de faciliter les choses, c'est un litige entre Six Flags et Kentucky State Fair Board pour savoir à qui des deux parties appartiennent certaines attractions.

Le parc aurait accueilli seulement 500.000 visiteurs l'an passé (ce qui peut s'expliquer notamment par la suppression de certaines attractions phares ces dernières années sans investir dans des nouveautés significatives) alors que précédemment il avait accueilli jusqu'à 1,3 millions de visiteurs par an.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.