jeudi 17 octobre 2013

À Tenerife sera construit un parc d'attractions avec la tour d'observation la plus haute d'Europe

Hier a été présenté le projet Mimiland Park à la mairie de Güímar. Mimiland Park est un parc d'attractions qui devrait se construire dans cette commune de l'île de Tenerife, dans les Canaries (Espagne). La maire, Carmen Luisa Castro, affirme que ce projet fera de Güímar "le moteur du sud de Tenerife". Mais les obstacles rencontrés ont été nombreux pour mener à bien ce projet.

Mimiland Park aura une superficie de 6 hectares (sur un terrain qui compte un total de 22 hectares). Il y a très peu de détails donnés pour l'instant concernant les attractions, mais elles seront au nombre de 25 et incluront la tour d'observation la plus haute d'Europe, qui aura une hauteur de 80 mètres, et une grande roue de 64 mètres de haut. Le budget est de 30 millions d'euros. Des dessins animés seront recréés et serviront de mascottes. Le parc tentera de conjuguer la flore des Canaries avec l'élément principal du complexe: l'eau. De plus un hôtel 5 étoiles est prévu.

Il s'agit de créer du divertissement pour les plus petits, pas seulement de Tenerife, mais aussi pour les touristes. Le parc espère en effet devenir une nouvelle attraction touristique et de proposer des billets combinés avec d'autres installations comme Loro Parque et Siam Park.

Mimiland Park sera construit dans la partie haute de la commune, un peu plus haut que l'autoroute du sud (TF-1). Mais il existe un projet d'agrandissement dans la zone basse de Güímar où seraient construits une plage artificielle et un restaurant, imitant les commerces que l'on trouve dans les villes côtières comme Marbella. Juan José Vilela est l'architecte chargé de réaliser ce projet, qui permettra de regénérer une ancienne carrière. Le projet entrainera la création d'une voie d'accès auxilière parallèle à l'autoroute.

600 emplois directs et 1200 indirects seront créés. Un accord a été conclu avec la mairie pour que la totalité des emplois soient accordés à des habitants de la municipalité.

La phase initiale de la construction du parc d'attractions a reçu le feu vert de la commune. Le plan a été aussi présenté à la préfecture de Tenerife et le groupe Hemi est dans l'attente que soit réalisée la modification du plan d'aménagement insulaire, pour pouvoir construire le parc sur le terrain, qui est actuellement d'utilisation "minière-agricole". C'est le groupe Hemi qui est derrière ce projet, une société qui possède plusieurs hôtels sur l'île et qui s'internationalise.

Sources: La Opinión de Tenerife, teinteresa.es et La Voz de Tenerife.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.