vendredi 11 juillet 2014

Fleur Pellerin inaugure la nouvelle attraction française du parc Walt Disney Studios

Communiqué de presse de Disneyland Paris:
Fleur Pellerin inaugure la nouvelle attraction française de Disneyland Paris

Marne-la-Vallée, le 10 juillet 2014 – Disneyland Paris a accueilli aujourd’hui Fleur Pellerin, Secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger. L’occasion de célébrer l’ouverture au public de Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy. Cette inauguration a été l’occasion de saluer l’attractivité touristique de la France, première destination touristique mondiale et de Disneyland Paris, premier site touristique européen.

Disneyland Paris, un atout pour l’attractivité touristique française

« La 60 e attraction de la destination, Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy, démontre une nouvelle fois la contribution de Disneyland Paris au développement du secteur touristique français », explique Philippe Gas, Président d’Euro Disney S.A.S.
  • Avec 275 millions de visites depuis sa création, Disneyland Paris est la première destination touristique d’Europe. Au sein d’un secteur touristique érigé au rang de « priorité nationale », selon les termes de François Hollande lors des Assises du tourisme (juin 2014), Disneyland Paris occupe une place de choix.
  • Disneyland Paris contribue en moyenne à 6,2 % des recettes touristiques en devises de la France ; et apporte une contribution de 50 milliards d’euros en valeur ajoutée pour l’économie française.
  • Disneyland Paris a généré 55 000 emplois directs, indirects et induits en France depuis son ouverture. En 2014, le groupe a signé un total de 8 000 contrats dont 1 000 CDI. Près de 15 000 personnes sont aujourd’hui employées à Disneyland Paris.
  • À lui seul, le nouvel univers inspiré de Ratatouille comprenant une attraction, un restaurant et prochainement une boutique, a permis la création de 200 nouveaux postes en CDI.
Depuis la première convention passée avec l’État en 1987, la destination a également prouvé sa capacité d’investissement et de renouvellement. Avec Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy, Disneyland Paris propose aux visiteurs une nouvelle expérience hors du commun, grâce à des technologies innovantes.
  • Au cours des cinq dernières années, les investissements réalisés pour la maintenance et le développement de la destination Disneyland Paris se sont élevés à 510 millions d’euros.
  • Avec ce nouvel univers, les technologies les plus innovantes sont utilisées pour une expérience inédite pour les visiteurs. Les véhicules, appelés rat-mobiles, sont guidés à distance par balises grâce à une technologie sans rail. Une première dans la destination.

Un univers inspiré de Ratatouille « Made in France »

Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy et son univers ont fait appel au savoir-faire et à l’artisanat français.
  • Le projet a mobilisé plus de 4 000 artisans dont 80 % de français. Au total, 44 entreprises nationales ont participé à la réalisation de ce nouvel univers, dont 34 en Ile-de-France et 11 en Seine-et-Marne.
  • C’est par exemple le cas de l’entreprise Paradis Expansion qui a réalisé les éléments de décor de l’entrée du Bistrot Chez Rémy.
  • De son côté, l’entreprise Fisa, basée dans l’Essonne, a réalisé un système de nettoyage par ultrasons exclusivement développé pour l’attraction. L’appareil permet de nettoyer 22 000 paires de lunettes 3D en cinq heures.
  • La cuisine et les vins français* sont au menu du « Bistrot Chez Rémy ». Avec 370 places assises en salle, c’est le plus grand restaurant en service à table de Disneyland Paris. 80 % des produits utilisés sont d’origine française, et la viande est européenne (écossaise ou française).

La 60 e attraction de Disneyland Paris est un hommage au Paris rêvé de Disney•Pixar

  • Les Imagineers (ingénieurs créatifs de Disney) se sont inspirés des fontaines de la place des Vosges avec leurs multiples bassins circulaires et leurs têtes de lion déversant l’eau, de la place Dauphine et du boulevard Haussmann pour créer un décor qui reconstitue un quartier parisien.
  • Cette relation unique entre Disney et la France ne date pas d’hier. Les ancêtres de Walt Disney étaient originaires du village d’Isigny-sur-Mer en Normandie. Le nom même de Disney est une déformation de « d’Isigny ». Dans les années 1950, les contes de Perrault inspiraient les films d’animation La Belle au Bois Dormant et Cendrillon. Depuis, de nombreux artistes et créateurs français, de Chantal Thomass à Christophe Michalak, en passant par Thierry Marx ou Paul Bocuse, ont collaboré avec Disneyland Paris à l’occasion de nombreuses opérations.

À l’occasion de l’inauguration, Fleur Pellerin a salué « ce nouvel investissement sur notre territoire, qui a permis de mobiliser 44 entreprises françaises, dont 34 en Ile-de-France et 11 en Seine-et-Marne, et de créer 200 nouveaux postes en CDI, sans compter les quelque 4 000 artisans qui ont travaillé sur le projet. Cette attraction, qui, tout comme le film, met en valeur la France, sa gastronomie et ses savoir-faire, est un atout pour notre attractivité touristique ».


À propos de Disneyland Paris

Avec plus de 275 millions de visites depuis son ouverture en 1992, Disneyland Paris est la première destination touristique d’Europe et compte près de 15 000 salariés. Les collaborateurs exercent plus de 500 métiers différents, représentent plus de 100 nationalités et parlent 20 langues. C’est le premier employeur privé de Seine-et-Marne et le premier employeur mono-site de France. Outre ces emplois directs, Disneyland Paris contribue de façon significative au développement économique de l’ensemble de la Seine-et-Marne et de l’Ile-de-France. Son activité génère en effet 56 000 emplois directs et indirects en France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.