mardi 20 mai 2014

Un parc d'attractions avec plusieurs thèmes pourrait voir le jour à Calais

Une conférence de presse était organisée aujourd'hui pour présenter le nouveau projet de parc d'attractions qui pourrait voir le jour à Calais, comme on peut le lire dans La Voix du Nord et sur Delta FM. Le projet Spyland (un parc sur le thème de l'espionnage) semble être mis de côté (officiellement il n'est néanmoins pas abandonné). Le nouveau projet, présenté par Calais Promotion, par la voix de sa présidente et sénatrice-maire Natacha Bouchart, est en effet pressenti pour intégrer le Virval. Noraparc, la société qui porte Spyland depuis des années, n’était pas informée de la tenue de la conférence de presse pour présenter le nouveau projet qui pourrait venir à la place de Spyland.

Le nouveau projet, actuellement appelé Calais Park (nom provisoire), prévoit pas moins de 32 attractions, dont 25 familiales. Parmi celles-ci: tour de chute libre, Wing Coaster, Dueling Coaster, Giant Frisbee, dark ride, dark ride interactif, mad house, rafting, flume, petit train, ... Elles seront réparties en 6 zones thématiques: la mer, Jules Vernes, l'héroïc fantasy, la science-fiction, les mangas et les grands aventuriers.

Voici différents visuels dévoilés aujourd'hui:










Comme pour Spyland, le nouveau projet prévoit de créer 1000 emplois, dont 750 emplois directs. L'ouverture est prévue pour le printemps 2018. Ce nouveau projet sera plus grand que le premier, mais coûtera moins cher (Spyland devait coûter plus de 500 millions d’euros, le nouveau projet devrait tourner autour des 300 millions d’euros).

Mise à jour (21 heures) avec de nouveaux détails dans la presse.

Le parc se situera sur la zone du Virval et/ou sur le Turquerie de l'autre côté de l'A16 et pourrait accueillir 1,5 millions de visiteurs par an. Il espère devenir le cinquième parc le plus visité de France (derrière les deux parcs Disney, le Parc Astérix et le Futuroscope) et attirer des visiteurs de France (bien sûr), mais aussi de plusieurs pays voisins (Benelux, Royaume-Uni, Allemagne). Les deux projets de parc d’attractions seront mis en concurrence dès le mois prochain,

Le concept de Calais Park est développé par Jean-François Thibous, ancien haut fonctionnaire de l’État qui a travaillé dans l’équipement et l’industrie. Ex-directeur d’entreprises, actuellement président de la société IDID, Jean-François Thibous est un ancien prestataire de Noraparc, la société qui soutenait le projet Spyland mais qui l’a révoqué en novembre. Il est soutenu par Calais Promotion, la communauté d’agglomération Cap Calaisis, GDF-Suez, NGE et les principaux acteurs du fond d’études constitué pour la faisabilité d’un parc d’attractions dans le Calaisis.

Vidéo réalisée par La Voix du Nord:


Un nouveau projet de parc d'attractions à... par lavoixdunord

Autres visuels:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.