dimanche 25 mai 2014

Le projet Spyland jette l'éponge à Calais

Il semble se confirmer que Spyland est un projet fantôme, en effet il ne s'est pas concrétisé à Valence, ni en Espagne et maintenant il se retire également de Calais, comme on peut le lire dans La Voix du Nord ainsi que sur le site officiel de ce projet de parc d'attractions sur le thème de l'espionnage. Cette décision fait suite à l'arrivée d'un projet concurrent de parc d'attractions pour Calais. Patrick de Saint-Simon, actionnaire et président de Noraparc (société qui porte le projet Spyland) règle ses comptes et menace de porter plainte. Il se dit ouvert à de nouvelles possibilités pour la réalisation du projet Spyland ailleurs en France, ou en Belgique (mais on a du mal à y croire).

Voici le texte publié par les promoteurs de Spyland:
Le projet Spyland à Calais a fait l’objet d’une étude de faisabilité qui s’est conclue favorablement le 16 janvier 2014 au terme de 3 ans de travail. Un sommaire des résultats obtenus avec l’appui de nos partenaires techniques est présenté dans l’onglet « Press ». Suite à la présentation d’un projet concurrent par la mairie le 20 Mai, financé à l’aide des fonds levés grâce au fort engagement de Spyland, avec le support des études et des préaccords obtenus, l’implantation de Spyland à Calais sera abandonnée le 17 juin 2014. Une lettre ouverte au Sénateur Maire explique cette décision dans l’onglet « Press ». Spyland peut maintenant être déployé sur des territoires plus accueillants. Mille excuses à nos fans pour ce délai supplémentaire.
La lettre ouverte adressée à la maire de Calais:
Texte supprimé en raison de propos considérés diffamatoires











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.