jeudi 15 mai 2014

En bref: projet SeaWorld au Moyen Orient, Ratanga Junction encore ouvert plusieurs années et +

Le groupe SeaWorld Entertainment avait abandonné en 2009 le projet de construire plusieurs parcs à Dubaï avec l'aide d'un investisseur local, qui avait été annoncé en 2008. Mais ce mercredi, lors de la pésentation de ses résultats trimestriels, la compagnie a annoncé son intention de construire plusieurs parcs au Moyen-Orient (le pays n'est pas précisé), comme on peut le lire sur Orlando Sentinel. Les discussions sont en cours avec un nouveau partenaire pour mener à bien ce projet. Il s'agirait de la première implantation du groupe dans cette partie du monde. SeaWorld Enternainment a une grande confiance en ce projet multi-parcs.

Chance Rides présente la première vidéo embarquée de Lightning Run, la nouvelle montagne russe de Kentucky Kingdom (parc qui rouvrira bientôt ses portes après de nombreuses années de fermeture):


France 3 a réalisé un reportage à propos d'une entreprise des Deux-Sèvres qui fabrique la moitié des 800 cottages du domaine Center Parcs du Bois aux Daims:


Par ailleurs, depuis plusieurs années on parle régulièrement d'une possible fermeture définitive de Ratanga Junction. En effet, le parc d'attraction sud-africain situé près de la ville du Cap accueille peu de visiteurs (200.000 à 300.000 par an) et le propriétaire actuel (ayant acquis le parc il y a quelques années) a un projet de développement immobilier. Jusqu'à présent le parc d'attractions avait été épargné et avait pu continuer ses opérations. Mais cette année deux attractions ont déjà été enlevées et d'ici environ 4 ans le parc devrait complètement fermer, comme nous l'apprend IOL. Ces projets sont toutefois encore peu précis et le parc pourrait donc peut-être encore bénéficier d'un surcis supplémentaire. Ratanga Junction compte 3 montagnes russes, datant toutes de l'inauguration du parc en 1998.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.