mardi 25 mars 2014

Disneyland et l'UNICEF à l'unisson pour les 50 ans de l’attraction « it's a small world »

Communiqué de presse de Disneyland Paris:
Disneyland et l'UNICEF à l'unisson pour les 50 ans de l’attraction « it's a small world »

Le 10 avril 2014, Disneyland Paris fêtera avec l’UNICEF et tous les Parcs Disney du monde, le cinquantième anniversaire de l’attraction à la mélodie incontournable : « it’s a small world ».

« it’s a small world » est la croisière musicale emblématique de tous les Parcs Disney. Elle emporte les visiteurs depuis maintenant cinquante ans, dans un parcours entêtant à la rencontre de centaines de poupées (Audio-Animatronics®) en costumes nationaux chantant à l’unisson « it’s a small world after all… ». Un tour du monde sur un air à la fraternité universelle, impossible à oublier. Pour fêter ce cinquantième anniversaire, les Parcs Disney du monde s’unissent afin de collecter des fonds au profit de l’UNICEF autour de l’hymne incontournable de l’attraction. L’occasion de sensibiliser le public sur le travail de l’UNICEF qui soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le sida.


Un jour de fête internationale
Le jeudi 10 avril 2014, les Parcs Disney se mobilisent pour un jour de fête sur le signe de la fraternité. Chacun leur tour, Tokyo Disney Resort, Hong Kong Disneyland Resort, Disneyland Paris, Walt Disney World Resort en Floride et Disneyland Resort en Californie se passeront le relai d’une grande célébration. Le thème : la chanson incontournable « it’s a small world », créée par les frères Sherman (auteurs des musiques des grands classiques Les Aristochats, Le Livre de la Jungle ou encore Mary Poppins). Une grande cérémonie aura lieu à Disneyland Paris pour soutenir l’UNICEF et les enfants. Au programme : un concert, des ateliers éducatifs et de grands moments de rêves, de partages et de solidarité.

Une plateforme digitale solidaire : SmallWorld50.com
Dévoilée dès le 20 mars 2014, le site www.SmallWorld50.com invitera les internautes à créer du contenu interactif pour collecter des fonds au profit de l’UNICEF. De nombreux artistes comme Alizée, Tal, M Pokora, Amel Bent, Ed Sheeran, Salma Hayek, Isabelle Adjani, Laurent Voulzy, Corneille, Omar Cy, Franck Dubosc, Isabella Rossellini, Elle Macpherson, Laetitia Casta, Natasha St-Pier, Yoann Fréget , Helena Noguerra, Natalia Vodianova, Laure Manaudou, les footballeurs Thierry Henry, Gérard Piqué, Neymar, Thiago Silva, Victor Valdes, Cesc Fabregas et bien d’autres encore, se sont associés à Disneyland Paris. Leur but : générer des dons au profit de l’UNICEF grâce à une vidéo dans laquelle ils reprennent la fameuse chanson entêtante qui a donné son nom à l’attraction.

Tous les internautes du monde sont invités à partager leurs propres vidéos en reprenant comme les célébrités, l’hymne entêtant de l’attraction. Ils pourront également partager leurs talents de designers en créant leurs propres versions digitales des fameuses poupées qui peuplent « it’s a small world ».

La Walt Disney Company reversera à l’UNICEF la somme de 150 000 dollars au profit des programmes de terrain de l’UNICEF en l’honneur du 50e anniversaire de « it’s a small world ». Elle ajoutera à cette somme 1 dollar pour chaque vidéo publiée sur le site SmallWorld50.com et chaque poupée digitale créée, à hauteur de 100 000 dollars. Disney accompagne l’UNICEF depuis l’Exposition Universelle de New York où « it’s a small world » a été lancé en 1964.

Des créateurs ré-imaginent les costumes des célèbres poupées de l’attraction
Pour marquer les 50 ans de « it’s a small world » et prolonger la magie, Disneyland Paris a proposé à des créateurs et artistes de laisser libre-cours à leur créativité et de donner leur vision d’une poupée du monde.
Paule Ka, Paul & Joe, Nina Ricci, Colette, Delphine Manivet et bien d’autres ont conçu des pièces inédites pour l’occasion. Les poupées de créateurs seront exposées les 5 et 6 avril prochains à la Cité de la Mode et du Design à Paris avant de rejoindre les vitrines de Main Street, U.S.A., dans le Parc Disneyland le 10 avril prochain.
Les poupées seront ensuite offertes à l’UNICEF.

L’origine de l’attraction « it’s a small world »
« it’s a small world » a été créée en 1964 par Walt Disney et WED Entreprises (aujourd’hui Walt Disney Imagineering), pour le pavillon UNICEF de l’Exposition Universelle à New York en 1964 et 1965. Initialement réservée à l’événement, cette croisière musicale a remporté un tel succès que le créateur de Mickey l’a transférée jusqu’à son tout premier parc à thème, Disneyland en Californie (1966). Depuis, les quatre Resort Disney ayant ouvert leurs portes à travers le monde, ont créé leur propre adaptation de l’attraction iconique et transmet au quotidien un certain air de fraternité impossible à oublier.

"it's a small world" : l’histoire d’une légende

Il y a 50 ans, Walt Disney se voyait confier une tâche de la plus haute importance: créer quatre pavillons pour l’Exposition Universelle de 1964 à New York. Ces pavillons devaient faire appel au génie créatif de Disney. Une de ses principales missions était d’imaginer une attraction exclusive mettant en scène le Monde et ses merveilles dans le but d’être présentée dans le pavillon de l’UNICEF.

Fort des compétences acquises avec l’ouverture de Disneyland® en 1955 en Californie, Walt rassembla tout son savoir-faire et fit appel à ses Imaginieurs pour développer une attraction unique en son genre. Walt Disney voulait rendre hommage à tous les enfants du monde à travers l’attraction pour le pavillon de l’UNICEF et se rapprocha donc de Mary Blair, une de ses plus proches artistes. Mary Blair avait imaginé l’univers emblématique des dessins animés Alice aux Pays des Merveilles et Peter Pan. Ces deux chefs d’œuvres d’animation touchaient l’univers de l’enfance en le sublimant avec des couleurs et des paysages propres aux coups de crayons de Mary Blair.

Les premiers dessins de l’attraction, qui avait alors pour titre de travail « Les Enfants du Monde », représentaient des petites poupées chantant leur hymne national dans leur propre langue. Cette joyeuse cacophonie devint vite impossible à mettre en œuvre et Walt Disney demanda aux frères Sherman d’écrire un hymne pour la paix dans le monde. Les célèbres compositeurs imaginèrent une chanson incluant les notions d’unité et de fraternité afin d’inspirer les enfants à travers le monde. Richard et Bob Sherman composèrent la chanson en moins de 24 heures en ayant une seule contrainte: écrire des paroles simples afin qu’elles puissent être chantées dans différentes langues. Le résultat est connu de tous : "it's a small world" est une chanson entraînante et facilement reconnaissable.

Walt Disney aima tellement la chanson composée par les frères Sherman qu’il décida de renommer l’attraction "it's a small world". Lors de l’Exposition Universelle à New York, l’attraction rencontra un vif succès, permettant de générer des dons à l’UNICEF qui était alors partenaire du pavillon. Devant l’engouement rencontré, Walt Disney décida également de transporter l’attraction à Disneyland® en Californie à l’issue de l’Exposition Universelle.

"it's a small world"est désormais une attraction phare, aimée de tous et chargée d’émotions. Depuis son ouverture à l’Exposition Universelle de 1964, "it's a small world" a transporté plus d’1 milliard de personnes dans les Parcs Disney à Anaheim, Orlando, Paris, Tokyo et Hong-Kong. A l’occasion de son 50ème anniversaire, la Walt Disney Company s’associe à nouveau avec l’UNICEF pour célébrer un véritable moment de paix et de joie en invitant tout un chacun à participer à une chorale internationale le 10 avril 2014. Car même si la Terre est grande, «devant le ciel on se dit, que nous sommes des fourmis» et que « le monde est petit ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.