jeudi 2 juillet 2015

Holiday Park a plein de projets, dont un parc aquatique Plopsaqua

Le site rheinpfalz.de a réalisé une interview de Steve van den Kerkhof, patron du groupe Plopsa, concernant un projet de parc aquatique à Holiday Park en Allemagne. Il serait encore plus important que le parc Plopsaqua inauguré cette année en Belgique. Et il y a de nombreux autres projets pour développer le parc d'attractions allemand. Depuis que Plopsa a fait l'acquisition (en 2010) d'Holiday Park, 24 millions d'euros ont déjà été investis dans ce parc et les investissements vont continuer.

Plopsaqua De Panne - Photo: ParcPlaza.net

Retour de projet

L'idée de créer un parc aquatique à Holiday Park n'est, en réalité, pas neuve. Avant le rachat en 2010 du parc d'attractions par le groupe Plopsa, un tel projet avait déjà été envisagé (en 2008) en partenariat avec la commune, mais cela n'avait pas abouti. Après la création d'un parc aquatique à la côte belge (Plopsaqua), le groupe Plopsa souhaite relancer un projet de parc aquatique à Haßloch. Steve van den Kerkhof estime que c'est une chance unique pour la commune. En effet, la piscine de la commune d'Haßloch (vieille de 25 ans) enregistre d'importantes pertes (1,6 millions d'euros par an) et une solution pourrait être sa fermeture et pouvoir bénéficier d'un parc aquatique géré par un groupe privé auquel les habitants auraient un accès à prix réduit. La commune étudie actuellement 4 options diffréentes pour l'avenir de sa piscine, l'une d'elles est sa fermeture. Des responsables politiques ont fait le déplacement en Belgique pour découvrir Plopsaqua.

Les détails du projet de parc aquatique

Steve van den Kerkhof dévoile quelques éléments du projet. Le parc aquatique s'étendrait sur une superficie de 10.000 à 12.000 mètres carrés et serait thématisé avec des personnages de Studio 100 (auquel appartient le groupe Plopsa). Ce serait un parc situé sur les terrains du parc d'attractions, mais ce serait un nouveau parc, avec sa propre entrée. Il y aurait plusieurs toboggans et différentes installations pour se divertir, mais aussi une piscine classique, ainsi que sauna et wellness. L'investissement tournerait autour de 20 millions d'euros (soit 4 millions de plus que ce qu'a coûté Plopsaqua De Panne), dont la moitié serait apportée par la commune (qui étalerait cette somme sur une durée, par exemple, de 20 ans). Le projet pourrait voir le jour en deux ans (dont 18 mois pour les travaux). Steve van den Kerkhof croit en ce projet et déclare que, de toutes façons, avec ou sans la collaboration de la commune, Plopsa construira un parc aquatique à Haßloch. Mais sans la collaboration de la commune, le parc aquatique aura un budget moins élevé et sera alors principalement pensé pour les clients du futur hôtel, lui aussi en projet à moyen terme.

Les autres projets d'Holiday Park

Steve van den Kerkhof indique que Holiday Park va suivre l'exemple du parc Plopsaland De Panne. La construction d'un théâtre est ainsi prévue, qui servirait non seulement pour des spectacle pour le parc d'attractions, mais aussi pour l'organisation de concerts et autres événements spéciaux. Un "parc" indoor (ou plutôt une zone indoor) est également en projet, avec des attractions pour enfants. Il y a suffisamment de place disponible pour construire tout cela. Ces projets s'inscrivent dans la logique d'une future ouverture toute l'année.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.