vendredi 8 mars 2013

Walygator Parc et les Le Douarin: festival de procédures judiciaires

Le dossier Walygator Parc fait beaucoup parler de lui et on commence à découvrir les arrangements (peut-être pas toujours très honnêtes - la justice devra le déterminer) mis en place par les frères Le Douarin, à qui le tribunal a retiré la gestion du parc d'attractions. On savait déjà qu'un certain nombre d'attractions avaient été mises au nom des Le Douarin, dont le Space Shot (Dark Tower), ce qui forcément compliquait (mais heureusement n'empêche pas) l'arrivée de nouveaux propriétaires (on souhaite bonne chance aux Le Douarin pour repartir avec cette attraction imposante qui n'est ni foraine ni actuellement en état de marche). Lor'Actu nous apprend par ailleurs que les deux frères sont maintenant visés par une enquête pour abus de biens sociaux, une information confirmée par le parquet de Metz. En effet, de l’argent provenant de la trésorerie du parc aurait été versé vers d’autres entreprises appartenant aux deux frères. Le parc aurait servi de banquier aux autres activités des Le Douarin: l’argent était utilisé à des fins de rachats et d’investissements dans des boîtes de nuit et lieux de spectacle (sept au total).

Aujourd'hui c'est Le Républicain Lorrain qui nous fait part de la suite des évènements à Walygator Parc, avec l'arrivée des nouveaux propriétaires. La passation de pouvoir est mouvementée. Se méfiant de ce que peuvent faire les Le Douarin, les nouveaux propriétaires avaient (dès le verdict du tribunal leur confiant le parc) envoyé des vigiles pour éviter que les frères ne repartent avec du matériel ne leur appartenant pas (en effet, un camion avait quitté le parc). Les nouveaux propriétaires ont également voulu prendre directement le contrôle de la billetterie pour éviter par exemple que les billets et les walypass ne soient distribués gratuitement par l’équipe des anciens propriétaires (en effet, les walypass vendus sous l'ancienne direction seront acceptés par le parc). Mais tout ne s'est pas passé pour le mieux. De nouvelles menaces de morts ont été faites envers les nouveaux propriétaires, cette fois-ci c'est Eric Lucas qui en était victime.

Par conséquent, plusieurs plaintes ont été déposées (plainte contre les Le Douarin pour menace de mort, plainte contre les nouveaux propriétaires de vol de billetterie) et ils ont passé leur temps à la gendarmerie au lieu de pouvoir prendre les premières mesures nécessaires au parc. Plus tard dans la nuit, trois camions ont quitté Walygator Parc, sous le regard des gendarmes. Ouvertes à la demande des militaires, les remorques étaient remplies de matériel appartenant aux anciens propriétaires, selon la version officielle.

Et pendant ce temps là, le site internet du parc n'a pas encore été modifié et annonce toujours le début de la saison pour le 29 mars (ce qui ne sera pas le cas). La suite au prochain épisode ...

Mise à jour (20 heures):

Le site internet du parc a été mis à jour pour prévenir les visiteurs du changement de propriétaires et éliminer la date du 29 mars pour le début de la saison. Par ailleurs, la situation, certes tendue, aurait été fortement exagérée par le Républicain Lorrain et aucune nouvelle plainte n'aurait été déposée entre les anciens et nouveaux propriétaires d'après Lor'Actu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.