mercredi 9 novembre 2011

Euro Disney SCA présente les résultats de l'exercice 2011: perte et fréquentation en hausse

La société Euro Disney S.C.A. a annoncé aujourd'hui les résultats de l'exercice 2011.Le chiffre d'affaires des activités touristiques est en hausse de 5%, reflétant une amélioration de la dépense par visiteur et une progression des volumes des activités touristiques. En revanche, le chiffre d'affaires des activités de développement immobilier est en baisse de 37 millions d'euros suite à la vente d'un actif immobilier significatif au cours de l'exercice précédent.
Il y a une augmentation de la perte nette à 63,9 millions d’euros (contre 45,2 millions lors de l'exercice précédent), reflétant une diminution de la marge des activités de développement immobilier et une augmentation des coûts visant à renforcer l'expérience vécue par les visiteurs.


Concernant les résultats, Philippe Gas, Président d'Euro Disney S.A.S., a déclaré :
"Le chiffre d'affaires de nos activités touristiques est en hausse de 5 %, reflétant à la fois une croissance de la dépense par visiteur et des volumes des activités touristiques. Avec une croissance sur la plupart de nos marchés cibles, la fréquentation de nos parcs à thèmes augmente de 600 000 visiteurs et atteint 15,6 millions, malgré une saison estivale marquée par un contexte économique défavorable.
Cette année, nous avons investi davantage pour renforcer l'expérience vécue par nos visiteurs, en proposant un allongement des horaires d'ouverture des parcs, en ajoutant de nouveaux divertissements et en améliorant l’attrait visuel du site pour nos visiteurs. Même s'ils ont pesé sur nos coûts, ces investissements sont essentiels pour maintenir notre attractivité à long terme et nous permettre de rester la première destination touristique en Europe.
Nous restons confiants dans notre activité et sommes impatients de commencer cette nouvelle année, au cours de laquelle nous célébrerons notre 20ème Anniversaire, dès avril prochain, avec nos Cast Members et nos visiteurs de tout âge."


Le chiffre d'affaires généré par les activités touristiques est en hausse de 60,0 millions d'euros pour s'établir à 1 275,2 millions d'euros, contre 1 215,2 millions d'euros au titre de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires des parcs à thème augmente de 6 % pour s'établir à 724,3 millions d'euros, contre 685,3 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, reflétant une augmentation de 4 % de la fréquentation des parcs à thème à 15,6 millions de visiteurs, ainsi qu'une hausse de 2 % de la dépense moyenne par visiteur à 46,23 euros. La hausse de la fréquentation des parcs à thèmes s'explique par un plus grand nombre de visiteurs français, britanniques et espagnols. La hausse de la dépense moyenne par visiteur traduit une augmentation des dépenses liées aux entrées et à la restauration.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village® est en hausse de 7 % pour s'établir à 513,2 millions d'euros, contre 480,2 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, reflétant une hausse de 5 % de la dépense moyenne par chambre à 219,74 euros, combinée à une augmentation de 1,7 point du taux d'occupation des hôtels à 87,1 %. L'augmentation de la dépense moyenne par chambre s'explique par une hausse du prix des chambres et des dépenses en restauration. La hausse du taux d'occupation des hôtels correspond à 35 000 nuitées supplémentaires par rapport à l'exercice précédent, reflétant une augmentation du nombre de visiteurs français et britanniques, et une hausse des activités de tourisme d'affaires, partiellement compensées par une baisse du nombre de visiteurs néerlandais.

Les autres revenus, qui incluent principalement les redevances de partenariat et les services de transport et de voyages proposés aux visiteurs, sont en baisse de 12,0 millions d'euros pour s'établir à 37,7 millions d'euros, contre 49,7 millions d'euros au titre de l'exercice précédent. Cette baisse s'explique par une diminution des redevances de partenariat et par un produit enregistré au cours de l'exercice précédent dans le cadre du règlement d'un litige.

Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier est en baisse de 37,3 millions d'euros pour s'établir à 22,5 millions d'euros, contre 59,8 millions d'euros au titre de l'exercice précédent. Cette baisse s'explique par la vente pour 47 millions d'euros au cours de l'exercice précédent d'un actif immobilier sur lequel est situé le centre commercial du Val d'Europe. Cette diminution est partiellement compensée par un nombre plus important de transactions conclues au cours de l'exercice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.