jeudi 5 décembre 2013

Le Cirque du Soleil s'installe à PortAventura et changement dans l'actionnariat

Le fonds d'investissement italien Investindustrial vient de vendre 49,9 % de PortAventura, comme on peut le lire dans La Vanguardia. C'est le fonds KKR qui a fait l'acquisition de 49,9 % des actions du parc espagnol pour un montant qui n'a pas été révélé, mais qui est supérieur aux 105 millions qu'avait payé Investindustrial il y a un an à Criteria CaixaHolding. KKR, dont le leader est Henry Kravis, gère 66,4 milliards d'euros. Investindustrial conservera 50,1 % des actions du parc à thème.

Récemment, PortAventura avait annoncé qu'il participera au projet BCN World pour construire six nouveaux hôtels thématisés à côté de PortAventura, pour un investissement de 120 millions d'euros. L'arrivée d'un nouveau partenaire donne davantage de force à ce projet.

Le projet de BCN World est dans l'attente que le parlement catalan aprouve une baisse des impots pour les casinos, qui passeriaent de 20 à 55 % actuellement à maximum 10 %.

Le Cirque du Soleil s'installe à PortAventura

Outre ce changement dans l'actionnariat, une autre nouvelle importante est l'arrivée du Cirque du Soleil à PortAventura en 2014. La société canadienne sera présente pendant deux mois durant l'été prochain et l'intention, si l'expérience s'avère positive, est d'en faire une installation permanente.

Par ailleurs, Investindustrial souhaite continuer à inaugurer chaque année dans le parc une nouvelle attraction. Actuellement, 45 % des visiteurs sont étrangers, avec un séjour durant en moyenne plus de trois nuits. L'objectif de la société est d'augmenter ce pourcentage pour qu'il atteigne les 60 à 70 %, tout en continuant à augmenter le nombre global de visiteurs. En 2013 ils devraient être 3,8 millions, et ils visent les 4,5 à 5 millions de visiteurs annuels.

La Vanguardia ajoute que normalement, les investissements d'Investindustrial sont pour une période de 5 à 6 ans, parfois jusqu'à 10 ans. Selon des sources de la famille Bonomi (propriétaire d'Investindustrial), "le fait d'attirer KKR remet la montre à zéro". Investindustrial n'a donc pas l'intention de quitter PortAventura de sitôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.