jeudi 8 novembre 2012

Résultats 2012 d'Euro Disney SCA: fréquentation record et pertes en hausse

Euro Disney SCA présente aujourd'hui ses résultats pour l'exercice 2012:
EURO DISNEY S.C.A.: Annonce ses résultats de l'exercice 2012

MARNE-LA-VALLEE, France, November 8, 2012

Chiffre d'affaires en hausse de 2 % à 1,3 milliard d'euros, reflétant un niveau record de fréquentation des parcs avec 16 millions de visiteurs et une augmentation des dépenses par visiteur
EBITDA en baisse de 7 millions d'euros à 177 millions d'euros, reflétant une moindre performance des activités de développement immobilier
Chiffre d'affaires et EBITDA en hausse sur le second semestre, respectivement de 5 % et 10 %, grâce notamment aux festivités du 20ème anniversaire
Perte nette en hausse de 36 millions d'euros, principalement liée à l'impact non récurrent du refinancement de la dette du Groupe pour 32 millions d'euros
Finalisation du refinancement de la dette du Groupe permettant de réduire le coût de la dette et de bénéficier d'une plus grande flexibilité pour investir dans le développement des activités

Euro Disney S.C.A. (la "Société"), société mère d'Euro Disney Associés S.C.A. ("EDA"), société d'exploitation de Disneyland® Paris, a présenté aujourd'hui les résultats financiers consolidés du groupe (le "Groupe") pour l'exercice 2012, qui s'est achevé le 30 septembre 2012 (l' "Exercice")[1].

Données financières clés Exercice
(en millions d'euros, non audité) 2012 2011 2010

Produits des activités ordinaires 1 324,3 1 294,2 1 271,8
Charges d'exploitation (1 320,9) (1 282,7) (1 237,7)
Résultat d'exploitation 3,4 11,5 34,1

Plus : dotations aux amortissements 173,8 173,0 167,4
EBITDA2 177,2 184,5 201,5
EBITDA en pourcentage du chiffre d'affaires 13,4% 14,3% 15,8%

Résultat net de l'ensemble consolidé (100,2) (63,9) (45,2)
Part du Groupe (85,6) (55,6) (39,9)
Part des minoritaires (14,6) (8,3) (5,3)

Flux de trésorerie liés à l'exploitation 142,7 168,7 236,7
Flux de trésorerie utilisés pour les
opérations d'investissement (152,0) (79,6) (86,8)
Free cash flow 2 (9,3) 89,1 149,9
Trésorerie et équivalents de trésorerie
- solde en fin de période 114,3 366,1 400,3




Données opérationnelles clés[2]

Fréquentation des parcs à thèmes
(en millions) 16,0 15,6 15,0
Dépense moyenne par visiteur (en euros) 46,44 46,16 45,21
Taux d'occupation des hôtels 84,0% 87,1% 85,4%
Dépense moyenne par chambre (en euros) 231,33 218,80 208,92

--------------------------------------------------
1. Les comptes consolidés du Groupe ont été arrêtés par le Gérant le 7 novembre 2012.
2. Veuillez vous référer à l'Annexe 8 pour la définition de l'EBITDA, du Free
cash flow et des statistiques opérationnelles clés.



Concernant les résultats, Philippe Gas, Président d'Euro Disney S.A.S., a déclaré :

"Au cours de l'exercice 2012, Euro Disney a franchi deux étapes clés de son histoire. En premier lieu, les festivités de notre 20ème anniversaire nous ont donné une visibilité sans précédent dans toute l'Europe, ce qui a contribué à notre bonne performance au second semestre avec une progression de 5 % des revenus de nos activités touristiques. En second lieu, avec le soutien de The Walt Disney Company, le Groupe a sensiblement amélioré son profil d'endettement grâce à une opération de refinancement d'un montant de 1,3 milliard d'euros.

Nous avons atteint une fréquentation record de 16 millions de visiteurs dans un contexte économique difficile, ce qui démontre la solidité de nos fondamentaux, la pertinence de nos stratégies et la forte attractivité de notre produit. La hausse de la satisfaction des visiteurs et la croissance de l'activité que nous constatons aujourd'hui ne sont que les premiers retours sur les investissements réalisés depuis 18 mois dans nos actifs et pour nos Cast Members.

L'exercice 2012 a été une année charnière pour Disneyland Paris. Avec l'aide de nos Cast Members, nous sommes confiants dans notre capacité à nous appuyer sur les succès récents pour poursuivre le développement de la destination et la croissance de nos activités pour atteindre une rentabilité durable dans les années à venir."

Refinancement du Groupe de 2012

Le 18 septembre 2012, le Groupe a annoncé le refinancement de sa dette, à l'exception des financements déjà consentis par The Walt Disney Company ("TWDC"), par des prêts octroyés par TWDC et deux de ses filiales françaises, pour un montant global de 1 332 millions d'euros (le "Refinancement de 2012"). Le Refinancement de 2012 a été finalisé le 27 septembre 2012. Grâce à ce refinancement, le taux d'intérêt moyen de la dette du Groupe s'est réduit de façon sensible et le Groupe bénéficie désormais d'une plus grande flexibilité opérationnelle grâce à la suppression des contraintes financières imposées par les précédents accords de financement, notamment celles relatives aux restrictions en matière d'investissements. Enfin, l'extension de la maturité de la dette jusqu'en 2030 ainsi qu'un échéancier de remboursement plus progressif permettent au Groupe d'améliorer sa capacité à investir dans le développement de son activité sur le long terme et à créer plus de valeur pour l'ensemble de ses actionnaires.

Pour plus d'informations sur le Refinancement de 2012, voir les communiqués de presse des 18 et 27 septembre 2012, publiés par le Groupe et disponibles sur son site internet.

Chiffre d'affaires par activité

Exercice Variation
(en millions d'euros, non audité) 2012 2011 Montant %

Parcs à thèmes 750,5 723,2 27,3 3,8%
Hôtels et Disney Village(R) 518,6 510,8 7,8 1,5%
Autres 45,9 37,7 8,2 21,8%
Activités touristiques 1 315,0 1 271,7 43,3 3,4%
Activités de développement immobilier 9,3 22,5 (13,2) (58,7)%
Chiffre d'affaires 1 324,3 1 294,2 30,1 2,3%



Le chiffre d'affaires généré par les activités touristiques est en hausse de 43,3 millions d'euros pour s'établir à 1 315,0 millions d'euros, contre 1 271,7 millions d'euros au titre de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes augmente de 4 % pour s'établir à 750,5 millions d'euros, contre 723,2 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, reflétant une hausse de 3 % de la fréquentation des parcs à thèmes à 16,0 millions de visiteurs, ainsi qu'une augmentation de 1 % de la dépense moyenne par visiteur à 46,44 euros. La hausse de la fréquentation des parcs à thèmes s'explique par un plus grand nombre de visiteurs français et belges, partiellement compensé par une baisse du nombre de visiteurs espagnols, italiens et néerlandais. L'augmentation de la dépense moyenne par visiteur traduit une augmentation des dépenses en marchandises et en restauration, partiellement compensée par une diminution des dépenses liées aux entrées.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village® est en hausse de 2 % pour s'établir à 518,6 millions d'euros, contre 510,8 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, reflétant une hausse de 6 % de la dépense moyenne par chambre à 231,33 euros, partiellement compensée par une baisse de 3,1 points du taux d'occupation des hôtels à 84,0 %. La hausse de la dépense moyenne par chambre s'explique par une hausse du prix des chambres, partiellement compensée par une baisse des dépenses en restauration. La diminution du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par 60 000 nuitées de moins qu'au cours de l'exercice précédent, correspondant essentiellement à une baisse du nombre de visiteurs en provenance des marchés étrangers, ainsi qu'à une baisse de l'activité de tourisme d'affaires, partiellement compensées par une hausse du nombre de visiteurs français passant la nuit sur le site.

Les autres revenus sont en hausse de 8,2 millions d'euros pour s'établir à 45,9 millions d'euros contre 37,7 millions d'euros au titre de l'exercice précédent. Cette hausse s'explique par une augmentation des revenus liés aux services de transport et de voyages proposés aux visiteurs et par une hausse des revenus de partenariat.

Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier est en baisse de 13,2 millions d'euros pour s'établir à 9,3 millions d'euros, contre 22,5 millions d'euros au titre de l'exercice précédent. Cette baisse s'explique par un nombre inférieur de transactions conclues au cours de l'Exercice par rapport à l'exercice précédent. Compte tenu de la nature des activités de développement immobilier du Groupe, le nombre et l'importance des transactions varient d'une année à l'autre.

Charges d'exploitation

Exercice Variation
(en millions d'euros, non audité) 2012 2011 Montant %
Charges d'exploitation directes (1) 1 077,5 1 052,1 25,4 2,4%
Dépenses de marketing et ventes 136,0 128,6 7,4 5,8%
Frais généraux et administratifs 107,4 102,0 5,4 5,3%
Charges d'exploitation 1 320,9 1 282,7 38,2 3,0%




Les charges d'exploitation directes comprennent principalement les frais de personnel opérationnel, les dotations aux amortissements liées aux opérations, les coûts des ventes, les redevances de licence et la rémunération du gérant. Au titre de l'Exercice et de l'exercice précédent, les redevances de licence et la rémunération du gérant s'élevaient respectivement à 76,8 millions d'euros et 74,2 millions d'euros.


Les charges d'exploitation directes sont en hausse de 25,4 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, traduisant principalement une hausse des salaires et des frais variables liés au volume des activités touristiques, partiellement compensée par une baisse des charges liées aux activités de développement immobilier.

Les dépenses de marketing et ventes sont en hausse de 7,4 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent. Cette hausse s'explique essentiellement par des campagnes media supplémentaires, ainsi que par une augmentation des activités liées aux ventes.

Les frais généraux et administratifs sont en hausse de 5,4 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, traduisant la hausse des salaires, ainsi que davantage d'initiatives menées en faveur des employés du Groupe et une augmentation des dépenses liées aux projets informatiques.

Charges financières nettes

Exercice Variation
(en millions d'euros, non audité) 2012 2011 Montant %
Produits financiers 4,8 5,0 (0,2) (4,0)%
Charges financières, hors impact du
Refinancement de 2012 (76,5) (80,7) 4,2 (5,2)%
Sous-total (71,7) (75,7) 4,0 (5,3)%
Charges financières nettes liées au
Refinancement de 2012 (32,0) - (32,0) n/a
Charges financières nettes (103,7) (75,7) (28,0) 37,0%



n/a : non applicable.

Les charges financières, hors impact du Refinancement de 2012, sont en baisse de 4,2 millions d'euros, reflétant la diminution de la dette moyenne par rapport à l'exercice précédent, ainsi qu'une hausse des intérêts intégrés au financement des immobilisations en cours.

Les charges nettes liées au Refinancement de 2012 se sont élevées à 32,0 millions d'euros. Ce montant se compose des coûts relatifs à l'exercice par le Groupe des options d'achat des actifs du Parc Disneyland® et des terrains sous-jacents, de cinq hôtels et du Disney Village®. Ces actifs étaient précédemment loués dans le cadre de contrats de crédit-bail. Ces coûts ont été partiellement compensés par un gain net lié à l'extinction de la dette. Ces impacts sont détaillés dans le tableau ci-dessous :

(en millions d'euros, non audité) Exercice 2012
Frais variables relatifs à l'exercice anticipé des options d'achat (36,0)
Droits d'enregistrement, nets des reprises de provisions (38,4)
Frais de notaires (2,0)
Impact net de l'acquisition des actifs (76,4)

Impact net de l'extinction de la dette 44,4

Charges financières nettes liées au Refinancement de 2012 (32,0)




Résultat net

Au titre de l'Exercice, la perte nette de l'ensemble consolidé s'établit à 100,2 millions d'euros, contre une perte nette de 63,9 millions d'euros au titre de l'exercice précédent. Cette augmentation de la perte nette de 36,3 millions d'euros reflète notamment l'impact net du Refinancement de 2012. La perte nette part du Groupe s'élève à 85,6 millions d'euros et la perte nette part des minoritaires s'établit à 14,6 millions d'euros.

Flux de trésorerie

Au 30 septembre 2012, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élèvent à 114,3 millions d'euros, en baisse de 251,8 millions d'euros par rapport au 30 septembre 2011.

Exercice
(en millions d'euros, non audité) 2012 2011 Variation
Flux de trésorerie liés à l'exploitation 142,7 168,7 (26,0)
Flux de trésorerie utilisés pour les
opérations d'investissement (152,0) (79,6) (72,4)
Free cash flow (9,3) 89,1 (98,4)
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement (242,5) (123,3) (119,2)
Variation de trésorerie et équivalents de trésorerie (251,8) (34,2) (217,6)

Trésorerie et équivalents de trésorerie
- solde en début de période 366,1 400,3 (34,2)
Trésorerie et équivalents de trésorerie
- solde en fin de période 114,3 366,1 (251,8)




Le Free cash flow utilisé au cours de l'Exercice s'établit à 9,3 millions d'euros, contre 89,1 millions d'euros générés au titre de l'exercice précédent.

Les flux de trésorerie générés par l'exploitation s'élèvent à 142,7 millions d'euros au titre de l'Exercice, contre 168,7 millions d'euros générés au titre de l'exercice précédent. Cette baisse s'explique par un besoin en fonds de roulement plus élevé, principalement dû aux paiements anticipés effectués lors du Refinancement de 2012, notamment sur les intérêts courus de la dette refinancée. Ces derniers ont été réglés en septembre 2012 alors qu'ils auraient dû être payés au cours de l'exercice 2013 et des exercices suivants. Ces effets sont partiellement compensés par un moindre besoin en fonds de roulement relatif aux activités de développement immobilier et par un report complémentaire de paiement en dette subordonnée à long terme de 8,9 millions d'euros de redevances de licence.

Les flux de trésorerie utilisés pour les opérations d'investissement s'élèvent à 152,0 millions d'euros au cours de l'Exercice, contre 79,6 millions d'euros utilisés au titre de l'exercice précédent. Cette hausse reflète les investissements liés à un projet de développement pluriannuel du Parc Walt Disney Studios®, qui comprend notamment une nouvelle attraction, ainsi que les investissements destinés à renforcer l'expérience des visiteurs pour les festivités du 20ème anniversaire de Disneyland Paris®.

Les flux de trésorerie utilisés par les opérations de financement s'élèvent à 242,5 millions d'euros au cours de l'Exercice, contre 123,3 millions d'euros utilisés au titre de l'exercice précédent. Cette hausse s'explique principalement par les remboursements d'emprunts bancaires réalisés par le Groupe aux échéances prévues jusqu'au Refinancement de 2012, ainsi que par les impacts du Refinancement de 2012 sur la trésorerie.

Evènements récents et à venir

Festivités du 20ème anniversaire

Les festivités du 20ème anniversaire de Disneyland Paris® ont été lancées en avril dernier. De nouvelles expériences sont proposées aux visiteurs, dont Disney Dreams®!, un spectacle nocturne qui a généré l'un des taux de satisfaction les plus élevés jamais constaté pour un spectacle ou une attraction.

Echéances de remboursement des emprunts

Le Groupe prévoit de rembourser 1,4 million d'euros d'emprunts TWDC au cours de l'exercice 2013, conformément aux nouvelles échéances définies dans le cadre du Refinancement de 2012.

Villages Nature

Le projet Villages Nature, développé en partenariat avec le Groupe Pierre & Vacances - Center Parcs via une filiale commune détenue à 50 %, a franchi plusieurs étapes au cours des derniers mois. Les permis de construire de la première tranche portant sur 857 hébergements (appartements et cottages), ainsi que sur la plupart des équipements collectifs, ont été délivrés et les autorisations nécessaires obtenues auprès du préfet de région. La phase de commercialisation auprès des investisseurs individuels devrait débuter au cours du premier semestre de l'exercice 2013, l'ouverture au public étant prévue en 2016.

Le Groupe exploite le site de Disneyland® Paris qui comprend le Parc Disneyland®, sept hôtels à thèmes d'une capacité totale d'environ 5 800 chambres (sans tenir compte d'environ 2 400 chambres des hôtels exploités par des partenaires tiers, localisés sur le site), deux centres de congrès, le centre de divertissements Disney Village® et un parcours de golf de 27 trous. L'activité du Groupe comprend également le développement d'un site de 2 230 hectares, dont la moitié reste à développer. Les actions d'Euro Disney S.C.A. sont inscrites et cotées sur NYSE Euronext Paris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.