mercredi 21 novembre 2012

Walygator Parc est placé en redressement judiciaire

L'information a été révélée ce midi par France 3, et il y a maintenant davantage de précisions, Walygator Parc est placé en redressement judiciaire. Le parc d'attractions lorrain est en effet, comme tout le monde le savait, en difficulté financiaire (avec une saison 2012 qui fut particulèrement mauvaise) et la Chambre Commerciale du Tribunal de Grande Instance de Metz devait prendre une décision aujourd'hui: redressement judiciaire ou liquidation. C'est donc le redressement qui a été décidé. Le passif de Walygator Parc s'élève à plusieurs millions d’euros.

Frédérique Drouin, responsable de la communication du parc, assure que la saison 2013 commencera comme prévu le 29 mars. Le redressement judiciaire demandé ce matin, validé par le tribunal est "une mesure de gestion pour préserver l'avenir du parc" comme on peut le lire dans L'Essentiel. Il y aura une période d'observation de six mois reconductible.

Didier Le Douarin confirme sur France 3 que cette situation s'explique non seulement par la météo et la mauvaise fréquentation, mais aussi par l'investissement (de 3 millions d'euros) dans l'attraction The Monster dont ils ont du mal à se remettre et qui n'a pas entrainé les résultats espérés.

Prochains rendez-vous devant la justice:
  • Le 5 décembre 2012 Claude et Didier Le Douarin devront présenter la situation comptable du parc à la justice.
  • Le 23 janvier 2013 le tribunal étudiera l'éventuel plan de continuation d'activités.

Mise à jour (22/11/2012):

Selon Le Républicain Lorrain, citant des sources judiciaires, c'est un créancier qui a demandé le placement en liquidation judiciaire de Walygator Parc, pour un impayé de près de 500.000 €. Ce n'est donc, à l'origine, pas une demande du parc lui-même. Et sachant qu'en outre de nombreux fournisseurs devaient attendre longtemps avant d'être payés, cela ne présage rien de bon pour l'avenir du parc d'attractions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.