lundi 20 décembre 2010

La navigatrice Maud Fontenoy marraine du 8e continent au Futuroscope

Comme commenté précédemment, l'une des nouveautés 2011 du Futuroscope sera le 8ème Continent dans un cinéma interactif. Aujourd'hui le parc publie un communiqué de presse avec davantage de détails sur cette nouveauté:
La navigatrice et exploratrice Maud Fontenoy parrainera la nouvelle attraction du Futuroscope « Le 8e continent ».

Jaunay-Clan, le 7 décembre 2010. Le Futuroscope s’associe à la Maud Fontenoy

Fondation pour sensibiliser le grand public à la protection des océans et aux conséquences de la pollution marine. La nouvelle attraction « Le 8e continent », sur ce thème, sera présentée en exclusivité à partir du 9 avril 2011.


Le Futuroscope lève le voile sur une de ses grandes nouveautés 2011. En collaboration avec la société belge Alterface, spécialisée dans les animations technologiques innovantes, le Futuroscope s’apprête à lancer en exclusivité dès le mois d’avril, l’attraction « le 8e continent », consacrée à la protection des océans.

Le projet a séduit la navigatrice Maud Fontenoy, qui officialise son soutien au projet puisqu’elle vient de confirmer qu’elle parrainera, à travers sa Fondation*, cette nouveauté. « L’approche ludique et éducative de cette nouvelle animation m’a tout de suite de suite séduite. C’est à l’évidence une belle vitrine pour les actions de sensibilisation menées par ma Fondation. C’est aussi une façon originale de transmettre ma passion pour les océans et de sensibiliser les visiteurs à sa nécessaire protection.
Sauvegarder les océans c’est avant tout assurer la survie des Hommes », souligne Maud Fontenoy.

Le 8e continent : un territoire artificiel

A l’origine de cette animation, il y a la découverte en 1997 par le navigateur britannique Charles Moore, d’une immense « soupe » formée de déchets plastiques, agglutinés à des micro-organismes marins, qui flotte au milieu du Pacifique. « La profondeur de cette « grande plaque de déchets » et sa superficie grande comme trois fois la France, lui valent le nom de 8e continent » explique Dominique Hummel, Président du Directoire qui voit dans cette nouvelle attraction une formidable occasion de faire passer au plus grand nombre un message éco-citoyen et responsable, fidèle au positionnement du Parc.

L’attraction : une mission collective et grandeur nature

Face à un écran panoramique, installés sur des scooters et équipés de pistolets lasers, les visiteurs assistent deux scientifiques dans leur mission : éliminer les déchets marins et changer les détritus en air pur.

En amont de l’attraction, un pré-show interactif entièrement thématisé, conçu comme un carnet de voyage de la navigatrice, constitué de maquettes et vidéos, invitera les visiteurs à prendre conscience des menaces qui pèsent sur les mers du globe et de la fragilité des écosystèmes marins.

* Porte-parole de l’Unesco et du Réseau Mondial pour les océans et vice-présidente du conservatoire national du littoral, Maud Fontenoy vient d’intégrer le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE). La Maud Fontenoy Fondation, créée par la navigatrice en 2008, a pour vocation l’éducation à la protection des océans et la préservation du littoral. Elle met notamment en place des programmes pédagogiques dans les écoles en partenariat avec les ministères de l’écologie et de l’éducation nationale

www.futuroscope.com

A propos du Futuroscope

Le Futuroscope (Département de la Vienne) doit son succès en grande partie à un positionnement unique sur le marché des loisirs, répondant à une double vocation ludique et pédagogique. Le renouvellement des contenus (50% de nouveautés en 2 ans), avec une offre plus interactive et sensorielle (« Danse avec les robots » en 2006, « Les Animaux du Futur » en 2008, « Arthur l’Aventure 4D » en 2010) lui permet de dépasser 1,8 millions de visiteurs par an pour devenir le parc de loisirs en France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.