Loading

jeudi 2 décembre 2010

Du changement est prévu à SeaWorld Parks & Entertainment


Il y a de bonnes et de mauvaises nouvelles pour le groupe SeaWorld Parks & Entertainment.

Les mauvaises nouvelles c'est que la fréquentation fut en recul cette année dans les parcs du groupe (d'environ 6 % selon des estimations indépendantes) et que 350 licenciements sont prévus dans les différentes implantations de la compagnie.

La baisse du nombre de visiteurs s'explique par différents facteurs. Il y a eu un manque de nouveautés: seulement deux nouveautés car le groupe appartenait il y a peu encore à Anheuser Busch qui lui même était passé aux mains d'Inbev, ce dernier ayant imposé des réductions de budget. Il y a aussi eu plusieurs évènements tragiques (trois orques mortes en moins d'un an dans les parcs SeaWorld et une entraineuse tuée par une orque à Orlando), ce qui a terni l'image des ces parcs. Mais le bénéfice reste considérable (on estime que le bénéfice de cette année serait de 1,2 milliards de dollars, contre 1,4 milliards en 2009).

Les licenciements annoncés aujourd'hui, répartis parmi les 10 parcs de SeaWorld Parks & Entertainments, sont "pour opérer de manière plus efficace et mieux se positionner pour la croissance à long terme et l'indépendance".

Du côté des bonnes nouvelles, elles concernent les visiteurs et les investissements futurs.

Le groupe a lancé son plus important programme d'investissement jamais réalisé, avec près de 200 millions de dollars rien que pour 2011. Huit des 10 parcs de SeaWorld Parks & Entertainment proposeront des nouveautés en 2011 (contre deux en 2010). Parmi les nouveautés 2011 il y aura un nouveau spectacle d'orques dans les trois parcs SeaWorld, un nouvel espace avec des tortues à SeaWorld San Diego, une nouvelle zone enfant à SeaWorld San Antonio, une nouvelle montagne russe à Busch Gardens Tampa et une tour de chute libre à Busch Gardens Williamsburg.

Parmi les futurs développements, de nouveaux parcs à l'étranger sont aussi envisagés, en particulier en Chine et dans le sud-est de l'Asie. La marque SeaWorld a un fort potentiel de développement. En l'occurrence, un accord devrait bientôt être signé pour un nouveau parc à Shanghai. Le projet de parcs prévu à Dubai est néanmoins tombé à l'eau.

Sources: Tampa Bay Online et Orlando Sentinel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.