mardi 12 décembre 2017

La Compagnie des Alpes présente ses résultats annuels 2016-2017 avec une nouvelle progression de la performance et de la rentabilité

La Compagnie des Alpes a présenté aujourd'hui ses résultats annuels pour la période 2016-2017. Une nouvelle progression de la performance et de la rentabilité est observée. La progression du Résultat opérationnel est supérieure à 27 %. Le dividende passe à 0,50 €/action, en progression de 25 %. Seul bémol: les musées Grévin à l’international devront faire l'objet d'une rationalisation en raison de leurs mauvais résultats.

Commentant les résultats de l’exercice, Dominique Marcel, Président-directeur général de la Compagnie des Alpes a déclaré : « Nous sommes très satisfaits des résultats de cet exercice. Ils valident à nouveau notre stratégie puisque que nous atteignons avec deux ans d’avance les objectifs de performance et de rentabilité que nous nous étions fixés il y a quatre ans. Nous sommes dans une dynamique vertueuse, qui s’appuie sur les actions de fond que nous menons pour régénérer la fréquentation de nos domaines skiables et sur une intensification des investissements de croissance dans nos parcs de loisirs tout en renforçant la performance de ces deux activités. Solidement ancré sur ses deux métiers, le Groupe se tient prêt à saisir toute opportunité d’acquisition et à jouer un rôle structurant dans la consolidation du secteur des loisirs. Parallèlement, et au vu des évolutions de long terme qui transformeront notre secteur, le projet visant à faire entrer au capital de nouveaux actionnaires dans le but d’accélérer le développement du Groupe reste une priorité stratégique. »

BON EXERCICE QUI PERMET D’ATTEINDRE LES OBJECTIFS AVEC DEUX ANS D’AVANCE
Le Chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit à 762,2 M€. A périmètre comparable, il progresse de 6,6% à 761,5 M€. Cette performance est réalisée grâce au dynamisme des trois activités du Groupe :
¤ Domaines skiables : +4,2%
¤ Destinations de loisirs : +8,4%
¤ Développement Groupe : +57,0%

Le chiffre d’affaires des Destinations de loisirs, à périmètre comparable, s’élève à 320,2 M€, en progression de 8,4% portée notamment par la très bonne dynamique de la fréquentation, en hausse de 6,4% à 8,3 millions de visites. La Satisfaction clients s’est maintenue à un niveau élevé sur l’ensemble de la saison malgré cette augmentation du nombre de visiteurs. Les ventes « In Park » sont venues renforcer la dynamique globale.

Ainsi, la croissance cumulée du chiffre d’affaires des quatre derniers exercices, à périmètre comparable, s’élève à plus de 31%.

L’activité Développement Groupe, connaît une dynamique soutenue, notamment grâce au dynamisme du site de Chaplin’s World by Grévin. Elle progresse de 57% et le chiffre d’affaires pour l’exercice s’établit à 14,3 M€. Par ailleurs, la signature de nouveaux contrats de conseil renforce le référencement du Groupe à l’international.

À périmètre comparable, l’Excédent Brut Opérationnel Métier5 (EBOM) progresse de 11,1% et s’élève à 228 M€. Rapportée au chiffre d’affaires, la marge continue de s’améliorer et s’établit à 29,9% en progression de 1,2 point.

A périmètre comparable, l’EBO des Destinations de loisirs continue sa trajectoire vertueuse et, après une hausse de 6,9% en 2015/2016 et de 17,8% en 2014/2015, il progresse à nouveau de 16,5% pour s’établir à 78,3 M€. Cette performance est portée par la croissance de l’activité et par une bonne maîtrise des charges fixes, malgré des coûts de sécurité supplémentaires encourus depuis deux ans. Elle est aussi soutenue par les résultats prometteurs de la première phase du plan d’hébergement du parc Astérix.

Le taux de marge d’EBO progresse de 1,7 point et ressort à 24,5%. Retraité du Futuroscope, il atteint 28,1% et dépasse donc, avec deux ans d’avance, l’objectif que le Groupe s’était fixé pour 2019.
L’EBO du Développement Groupe est de -4,8 M€, en amélioration de 3,9 M€ par rapport à l’exercice précédent. Le site de Chaplin’s World By Grévin a connu son premier exercice complet et est à l’équilibre.

Les sites de Prague et de Séoul restent en perte malgré les plans d’actions mis en place pour doper leur fréquentation.

A l’issue de la saison, les sites de Séoul et de Prague affichent des résultats inférieurs aux attentes y compris dans une perspective de plan à moyen terme. Dans ces circonstances, la décision a été prise de se retirer de la gestion de ces actifs par cession ou fermeture, ce qui induit sur l’exercice 2016-2017 une charge de dépréciation d’actifs de 18,8 M€.

RECLASSEMENT DES ACTIVITES DEVELOPPEMENT GROUPE

A compter du premier semestre 2018, les activités de Grévin Séoul et de Grévin Prague seront classées en activités destinées à être cédées ou abandonnées selon l’application de la norme comptable IFRS 5. Quant aux autres activités de la Division « Développement Groupe :
- Les activités d’exploitation de sites indoors seront intégrées dans la division « Destinations de loisirs »
- Les activités de prospection au grand international et de consulting seront reclassées dans la division « Holdings » qui porte déjà le développement produit du Groupe.

PERSPECTIVES & STRATEGIE

L’exercice 2017/2018 a bien commencé avec une saison Halloween qui connait un succès toujours aussi vif, sur l’ensemble des sites. A date, les préventes pour les Arbres de Noël au parc Astérix sont en ligne avec celles enregistrées l’année dernière à la même époque.

Pour les Destinations de loisirs, la croissance sera portée par les investissements dans l’hébergement (Parc Astérix) et de nouvelles offres (transformation des parcs Walibi Belgique et Rhône-Alpes, ouverture d’un aquapark à Bellewaerde par exemple). Les investissements de la Division Destinations de loisirs progresseront ainsi d’environ 20 M€ sur 2017/2018.

A compter du 1 er octobre 2017, le périmètre de la division des Destinations de loisirs intègre les activités de Chaplin’s World by Grévin et de Grévin Montréal. Ces activités sont dilutives sur la marge d’EBO, mais au vu des bonnes performances enregistrées lors de cet exercice, le Groupe maintient, sur la base de ce nouveau périmètre élargi, son objectif de marge d’EBO (hors Futuroscope) à 27% en 2019.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.