samedi 19 août 2017

En bref: Aqualud pas à vendre, incident aquatique à Didiland, megacoaster australien en test, …

Une embarcation de rafting du parc d'attractions français Didiland s'est renversée ce samedi après-midi pour une raison inconnue, comme nous l'apprend France 3. A son bord se trouvait une famille de 2 adultes et 2 enfants. Les 4 personnes, légèrement blessées, ont été envoyées à l'hôpital de Haguenau pour des examens. L'attraction reste fermée jusqu'à nouvel ordre.

Les tests viennent de commencer pour le megacoaster construit par Mack Rides à Warner Bros. Movie World en Austrlie.


Suite aux articles parus il y a quelques jours dans la presse locale, évoquant une possible disparition du parc aquatique Aqualud au profit d’un projet hôtelier de luxe, le directeur du parc, Nicolas Piazza, s’est rapproché des dirigeants du groupe Parques Reunidos afin de faire le point avec eux. A l’issue de cette entrevue, il a tenu à éclaircir la position de sa hiérarchie, comme on peut le lire dans Les Échos du Touquet: "Ce que je peux vous dire c’est que, pour le moment, l’Aqualud n’est pas à vendre... n’en déplaise à certains ! Il n’y a pas non plus de projet de démolition ou de modification du parc". On est donc relativement soulagé pour l'avenir, même si on sait que certains politiques locaux aimeraient voir disparaître ce parc aquatique emblématique indoor du nord de la France.

Par ailleurs, dans l'affaire concernant l'important incendie qui a touché le parc d'attractions allemand Western-City fin juillet, la police est arrivée à la conclusion qu'une ou plusieurs personnes ont volontairement provoqué l'incendie, pour qu'il ait pris tellement d'ampleur en si peu de temps, comme nous l'apprend schwäbische. La police offre 1000 € et la compagnie d'assurance 10.000 € pour tout indice permettant de retrouver le ou les coupables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.