samedi 22 octobre 2016

Permis de démolition accordé pour Mini-Europe et Océade, mais pas de fermeture immédiate

La (mauvaise) nouvelle est tombée, Mini-Europe et Océade ont obtenu de la ville de Bruxelles leur permis de démolition ce jeudi 20 octobre, comme nous l'apprend la RTBF. Les deux parcs étaient contraints de demander ce permis car la ville met fin à leur bail en vue de réaliser le projet Neo. Le projet Neo, qui a pour but de redévelopper le quartier, a toutefois pris beaucoup retard.

Le permis de démolition est valable deux ans et peut être prolongé d'un an.

En principe le parc de miniatures et le parc aquatique bruxellois peuvent encore être exploités jusqu'au 7 janvier 2017. Mais la date pourrait étre repoussée. Le gestionnaire de Mini-Europe et d'Océade est toujours en discussion avec les autorités de la ville de Bruxelles et Unibail-Rodamco-Besix, le consortium-investisseur choisi pour déployer le projet Neo.

Pour Océade, les pourparlers portent sur une possibilité d'exploiter le parc aquatique pendant une année supplémentaire et d'entamer la démolition début 2018. La démolition s'étalerait sur une durée d'un an.

Pour ce qui concerne Mini-Europe, l'objectif est de pouvoir intégrer le parc au sein de Neo.

Des réunions sont prévues la semaine prochaine afin de finaliser le calendrier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.