jeudi 17 mai 2018

Chiffres de fréquentation 2017 des parcs d'attractions dans le monde: retour à la croissance

La nouvelle édition du rapport annuel réalisé conjointement par TEA (Themed Entertainment Association) et AECOM (TEA/AECOM Theme Index and Museum Index) est sorti. Cette publication inclut les chiffres de fréquentation des parcs à thème, parcs d'attractions, parcs aquatiques et musées les plus visités dans le monde, permettant ainsi de faire un état des lieu de l'industrie des parcs de loisirs. Après une année 2016 mitigée (la tendance variant selon les régions du monde), l'année 2017 a été marquée par une tendance générale à la croissance sur les différentes régions du monde qui ont été étudiées et pour les principaux opérateurs.

C'est en Chine que la croissance a été la plus forte. Le marché chinois a réagi positivement aux offres de haute qualité proposées par les parcs de Chimelong et par le parc Shanghai Disneyland dans sa première année complète d'opération. Bientôt arrivera aussi Universal Beijing.

En Europe, Disneyland Paris remonte la pente (+15 % au parc Disneyland), la plupart des autres grands parcs du continent sont en hausse, notamment en France, avec le Futuroscope, Puy du Fou et Parc Astérix aini qu'en Espagne avec Parque Warner Madrid et PortAventura. Le nouveau parc catalan Ferrari Land ne fait pas on arrivée dans le top 20.

Quelques chiffres globaux:
  • 476 millions de visiteurs dans les 10 principaux groupes de parcs (+8,6 %)
  • 244 millions de visiteurs dans les 25 parcs d'attractions les plus visités au monde (+4,7 %)
  • 151 millions de visiteurs dans les 20 parcs d'attractions les plus visités d'Amérique du Nord (+2,3 %)
  • 134 millions de visiteurs dans les 20 parcs d'attractions les plus visités d'Asie-Pacifique (+5,5 %)
  • 63 millions de visiteurs dans les 20 parcs d'attractions les plus visités d'Europe, Moyen Orient et Afrique (+3,4 %)
  • 30 millions de visiteurs dans les 20 parcs aquatiques les plus visités dans le monde (+1,6 %)


Plus de détails en téléchargeant le rapport complet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.