samedi 1 décembre 2012

2012 est une nouvelle année record pour Pairi Daiza

Communiqué de presse de Pairi Daiza:
Pairi Daiza : 955.000 visiteurs en 2012

Au terme de la saison 2012, clôturée à la fin du congé de Toussaint, Pairi Daiza a enregistré une fréquentation de 955.000 visiteurs, contre 802.000 visiteurs en 2011, soit une progression de 19 %. Le précédent record de 875.000 visiteurs en 2009 a donc été dépassé. L’ouverture du nouveau monde africain, l’arrivée de nombreuses nouvelles espèces – qui a propulsé Pairi Daiza sur l’échiquier des grands jardins zoologiques
européens -, l’embellissement régulier des jardins et des ensembles architecturaux du site, et enfin l’offre Horeca expliquent cette hausse.

En passant de 18,4 millions à quelque 23,5 millions d’euros, le chiffre d’affaires de Pairi Daiza a progressé quant à lui de 28%. Cette progression, qui est plus élevée que celle du nombre de visiteurs, témoigne d’une augmentation de la dépense par visiteurs.

Les résultats consolidés du premier semestre de l’exercice 2012-2013, clôturés au 30 septembre 2012, seront publiés le 31 janvier 2013.

A propos de Pairi Daiza SA
Eden d’un jour, PAIRI DAIZA offre aux visiteurs une journée d’émerveillement au contact des animaux sauvages et les sensibilise à la beauté et la fragilité de la nature. PAIRI DAIZA héberge plus de 5.000 animaux du monde entier, oiseaux, mammifères, poissons, reptiles... sur le site de l’ancienne abbaye de Cambron aux arbres séculaires et aux nombreux bâtiments historiques. On y voyage d’un continent à un autre en quelques pas, dans des jardins authentiques aux multiples
richesses naturelles, culturelles et spirituelles. PAIRI DAIZA poursuit également une trentaine de programmes scientifiques pour la préservation d’espèces menacées en assurant leur reproduction au cœur même du parc. Pairi Daiza est une société anonyme belge, cotée sur NYSE Alternext Brussels (code : PARD).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.