mardi 8 janvier 2013

Le groupe Looping fait l'acquisition d'Isla Mágica en Espagne

La banque espagnole CaixaBank avait hérité du parc à thème Isla Mágica (situé à Séville), avec 82,8 % de son actionnariat, suite à la fusion de banque espagnole. Mais la banque, qui avait déjà récemment revendu PortAventura (l'un des parcs les plus visités d'Europe) ne souhaitait pas conserver Isla Mágica, un parc qui année après année enregistre des pertes. Ces pertes sont dûes en partie au nombre de visiteurs décevant (lui même lié en partie au manque de grandes nouveautés) mais aussi au loyer élevé qui doit être reversé à la région (propriétaire des terrains).

Aujourd'hui une page se tourne dans l'histoire d'Isla Mágica, puisque CaixaBank annonce la vente du parc au groupe français Looping.

Le groupe Looping fut créé il y a deux ans grâce au fonds d'investissement H.I.G. pour racheter 7 parcs de loisirs de petite taille (en France, Suisse, Pays-Bas et au Royaume-Uni) dont la Compagnie des Alpes voulait se défaire.

Isla Mágica devient ainsi le parc le plus important de groupe Looping. Mais est-ce que le groupe aura les moyens d'investir suffisamment pour arriver à le rendre rentable ?

CaixaBank s'engage à prendre en charge 30 millions afin de laisser le parc libre de charges. L'opération devrait être finalisée d'ici l'été. Looping Group s'engage à investir dans de nouvelles attractions, un investissement de 5 millions est d'ailleurs déjà prévu.

Isla Mágica reçoit chaque année entre 600.000 et 800.000 visiteurs, l'an passé des partes de 3,2 millions d'euros ont été enregistrées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'écrire de manière correcte, lisible et respectueuse. Dans le cas contraire les commentaires pourront être éliminés.